PRANAYAMA SAMEDI 12 JANVIER 2019
SEANCE DE 3 HEURES AVEC Georges VACHON (Ostéopathe)
le thème sera le Pranayama et les Bandhas avec une pratique associée Merci à lui pour cette magnifique séance
 
Les Bandhas & Kriyas
Les Bandhas ou contraction sont là pour dénouer
les trois zones principales de tension dans le corps :
Gorge - diaphragme - périnée
Asvini- bandha
Rendons ici hommage à A. Van Lysebeth pour les avoir parfaitement expliqués et clarifiés pour tous ses élèves et transmis dans son ouvrage Pranayama.
Asvini-bandha est le mudra « de la jument ». Après avoir-expulsé son crottin, la jument dilate et contracte plusieurs fois l'anus. Asvini-bandha imite ce mouvement, c'est l'apprentissage du contrôle du sphincter anal. Ce sphincter se trouve habituelle-, ruent contracté, c'est sa position normale pour refermer l'orifice du tube digestif, il ne se relâche qu'au moment de l'excrétion. Il peut cependant se trouver dans deux autres situations : on a besoin d'aller à la selle, et l'on se trouve obligé de se retenir : C'est alors la contraction volontaire du sphincter. Ou bien, au contraire, en cas de constipation, l'effort de poussée fait saillir l'anus à l'extérieur : c'est une dilatation volontaire. Asvini est la combinaison de ces deux mouvements
Mula-bandha
C'est, avec asvini-mudra, le « bandha », la ligature, la contraction qui affecte muladhara chakra. A propos du « lotus,», nous comparions l'individu à une fleur dont la colonne serait la tige, et muladhara la racine ! Muladhara est la racine de l'être humain tant sur le plan physique que sur le plan énergétique et spirituel : c'est la source de l'énergie vitale. Cette, contraction qui porte sur la zone sacrée stimule le système parasympathique pelvien. Ce plexus de première importance commande les fonctions d'excrétion grâce aux nerfs qui irradient le côlon, le rectum, l'anus, la vessie ; il commande toute la vie génitale grâce aux nerfs qui irradient les organes génitaux externes et internes.
Mula-bandha se différencie d'asvini-mudra en ceci qu'il n'y a pas ici d'alternance entre dilatation et contraction. Il s'agit seulement de contraction du sphincter anal, contraction plus poussée et plus longue. Cette contraction concerne : le muscle releveur de l'anus ; tous les muscles du plancher pelvien et du bas-ventre pour repousser les viscères vers le sacrum, et, bien sûr, le sphincter anal externe et interne. Citons A. Van Lysebeth qui apporte une précision importante en mentionnant que : « Il y a le sphincter anal externe, qui ferme l'extrémité du tube digestif, cela tout le monde le sait. »
Uddyana Bandha
C' est une contraction de la sangle abdominale en tirant vers le haut ( sangle controlée ) . A l' expir , on rentre l' abdomen et on tire vers le haut . L' effet doit aussi se sentir dans la gorge. Ce travail agit sur tous les organes internes, active la plastcité du diaphragme , a de trés bon effet sur la constipation, les régles féminines, permet d, approfondir la respiration, soulage le coeur.
Jalandhara Bandha
C' est ici un travail sur la gorge et son centre énergétique ( vishuda ) , la bandha s' effectue simplement en penchant la tête vers l' avant : menton au sternum. Cette bandha est utilisée dans la respiration Ujjay.
Nauli Kriya
Habituellement c'est la position debout, les pieds écartés d'environ 30 cm., les genoux pliés, les mains plaquées sur les cuisses et y prenant fermement appui, comme pour Uddiyana Bandha. Bien maîtrisé, il se pratique en Lotus.
NAULI CENTRAL (Madhyama Nauli) Expirer à fond, relaxer complètement la sangle abdominale et faire Uddiyana . Les muscles abdominaux appartiennent à la catégorie des muscles striés qui obéissent à la volonté. Ce sont eux qui forment le pilier central qui fait saillie au centre de la cavité qu'est devenue le ventre rétracté. Maintenir ces muscles contractés aussi longtemps qu'il est possible de retenir le souffle confortablement, puis relâcher les grands droits, revenir au stade Uddiyana, et enfin laisser le ventre revenir à sa position normale (non rétracté). C'est alors seulement qu'on inspire. Cela évite l'irruption brutale d'air dans les poumons. Après quelques respirations complètes, répéter à volonté.
NAULI CENTRAL, variante
Au lieu de laisser les grands droits immobiles au centre de l'abdomen, on peut les contracter durant deux secondes, les relaxer (donc revenir à Uddiyana), puis refaire Nauli central durant deux secondes, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il doive interrompre pour reprendre haleine.
Le travail des Kriya du ventre est trés utile :
. Pour les problémes d' élimination et d' énergie,
. Pour les accouchements.
 
Les bienfaits du Yoga Nidra:
•gestion du stress
•amélioration du sommeil
•développement personnel
•profonde relaxation musculaire et mentale
•sensation de repos
•apaisement des émotions
•soutien lors de périodes difficiles et de maladies, sur le plan psychologique ou physique
•soutien en cas d’insomnies, de fatigue récurrente ou de douleurs chroniques
•découverte et approfondissement de l’état méditatif
•libération progressive de l’intuition, de la créativité et des perceptions subtiles
•approfondissement spirituel et enrichissement de la vie intérieure
 

ce site a été créé sur www.quomodo.com