Attribution des skis et surfs du 19 au 22/11/19 de 15h à 18h maison du personnel de la Banque de France avenue Montjoly.
Section ski/ surf
Gants, Bonnet, Lunettes, Skis, Forfait, Chaussettes
10 boulevard Duclaux 63400 chamalières

Une semaine en Italie, à Madonna di Campiglio

Retour en italie après l’intermède autrichien de l’année passée.        
Cette fois ci, pour l’organisation, nous trouvons une interlocutrice de l’hôtel BONAPACE qui parle et écrit français, ce qui simplifie de beaucoup les conversations.
Nous partons de Chamalières cette année à 35 avec 4 minibus pour se retrouver sur place 39, nos 2 amis de Paris et nos 2 amis de Belfort nous ayant rejoint.
Pour une fois, le trajet aller se passe sans aléa…Pas de photo, pas de vignette, tranquille..
Nous voilà tous arrivés dans notre hôtel pour la semaine. Le rooming étant respecté, nous pouvons nous installer et prendre possession des lieux, les chambres sont confortables, espace détente avec piscine, sauna, etc… Il y a même un service gratuit de taxi pour nous monter au départ des remontées mécaniques. La petite attention de l’hôtel.
 
Le début de semaine se passe au soleil. Nous découvrons le grand domaine. En effet, Madonna est au milieu de 2 chaines de montagnes avec un côté très alpin et l’autre plutôt dolomitique. Sans trop de neige, mais bien suffisamment sur les pistes. On s’aperçoit rapidement qu’ici, c’est plutôt très pentu et les cuisses sont mises à rude épreuve. Il vaut mieux être en bonne forme pour en profiter pleinement. Surtout que le jeudi soir et dans la nuit, le thermomètre tombe sous -20 et nous finirons le séjour sur de la neige très très dure. Pas besoin de fart, ça glisse bien assez comme ça diront certains! Par contre, t’as du matos pour aiguiser les carres? Pas de poudreuse donc cette année.
 
Nous avons quand même pu profiter de magnifiques paysages. De Pinzolo à Marivella, en passant par Passo Grostè et Folgarida, tout est vraiment splendide. Et que dire de l’accueil dans les restaurants d’altitude ? Avec le sourire, une addition « légère », une assiette bien remplie, et pour certains une pizza gigantesque. Bref, nous sommes bien en Italie !
 
En soirée, à l’hôtel avant de prendre place à table, nous avons pu apprécier la qualité du service du barman qui, à lui seul, mérite le détour… Seuls les présents pourront le raconter, il fallait y être, le vivre pour y croire.
 
Encore une fois et bien malheureusement, la semaine ne se termine pas sans accident. Une des nôtres se fait accrocher à l’arrêt assez violemment par un quidam. Bilan fatal : fracture du bassin, 1ers soins sur place et rapatriement en France dans la foulée. Pour un long séjour alité à la maison.. La jeune femme a bien récupéré depuis, fort heureusement.
Pour terminer, nous pourrions revenir avec plaisir dans ce beau domaine. Les contacts avec l’hôtel restent actifs.